Friday, April 19, 2024
featured storyJOURNAL EN FRANCAISJUSTICE ET DROITS

‘Continuez à y croire’, message des enseignants Belge aux Rwandais dans le cadre de la mémoire du génocide

Une délégation belge des enseignants d’histoire dans des écoles secondaire, notamment en relation avec l’histoire des génocides et des massacres de masse, ont visité le Rwanda depuis le 2 jusqu’au 9 Mars, 2019, dans le cadre de la mémoire du génocide. Après avoir visité trois parmi les six mémoriaux national du génocide perpétré contre les Tutsis de 1994 au Rwanda, ils ont adressé leur message aux Rwandais, ‘qu’ils continuent à y croire’.

Cecile Schaack, est une enseignante de l’histoire et de l’histoire de l’art dans l’enseignement général à Brussel, Belgique. Parlant aux médias, Madame Schaack a dit que la visite de trois différents mémoriaux les a donné l’impression la plus nuancée du génocide contre les Tutsis, la manière dont ça s’est passé. Elle a ajouté qu’elle était impressionnée par la façon dont tout ça était géré par les Rwandais, la manière dont on sent qu’il y a la volonté d’y arriver. Ceci est son message aux rwandais « qu’ils continuent ! Continuez à y croire et continuez sur le même chemin ! »

Marie Poncin est aussi une enseignante de l’histoire à Brussel, ses classes contiennent des jeunes de 18 à 20 ans. Après avoir visité les trois mémoriaux, Madame Poncin était comblée d’émotions ; elle a dit aux médias qu’elle était impressionnée par la résilience des Rwandais, par cette mise en perspective avec l’histoire et le fait qu’il faut continuer à vivre malgré tout ; de cette capacité des hommes, des femmes et des enfants de continuer à vivre et à vouloir le meilleur pour le pays, pour l’avenir de la génération qui va venir.

Madame Poncin a adressé ce message aux Rwandais : « les Rwandais peuvent être fier de ce qu’ils sont maintenant, de ce qu’ils ont réussi à dépasser, d’avoir trouvé des ressources pour surmonter cet épreuve ; que cet énergie puisse les mener à rayonner de l’intérieure comme de l’extérieure. »

Le côté Rwandais apprécie la visite

Diogène Bideri est le conseiller juridique principal de la commission National de Lutte contre le génocide (CNLG), qui a accueilli la délégation durant sa visite au sein du CNLG le 7 Mars 2019. Dans une interview avec le media, Monsieur Bideri a dit que ce genre de visite est apprécié, par ce que le groupe contienne des enseignants qui sauraient comment enseigner aux jeunes Belge la vérité à propos du génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda en 1994.

Monsieur Bideri a ajouté que ce genre de visite est une sorte de partenariat en luttant contre les négationnistes du génocide perpétré contre les Tutsis, en toute sorte qu’ils pourraient se manifester.

Spread the love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *